Partagez | 


 

 Songes [LIBRE] [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Crönn
Admin




Messages : 2239
Inscription : 17/04/2012
Age : 24


Informations
Relations:
Bloc note:

MessageSujet: Songes [LIBRE] [FINI]   Mer 2 Jan - 18:55

Songe Astral.

Le temps est inexistant, son dernier soupir s'était levé par-delà les arbres, froid, cynique. Il y avait le souvenir de son cris rauque, son contact froid crispant la peau, se faufilant entre les poils noir de la bête. Ses muscles roulaient, tressaillaient, pour qu'encore son corps s'élance plus loin, toujours plus vite, frôlant le sol de son bas ventre et griffant la terre de ses ongles acérés. Elle ne disait mot, ses crocs refermés les uns contre les autres, ses pupilles d'un vert d'eau d'une beauté sans égale perçaient la monotone soirée qui voilait peu à peu ce jour d'hiver. C'est ainsi qu'il vit le félin s'enfuir au sein de la forêt, disparaissant dans les broussailles et le doux cocon qu'elle offrait. Pourtant dans cette escapade du prédateur, le Maître de l'Eau n'en était pour rien, ou presque. Il avait laissé pleurer le ciel pendant des heures, l'eau nourrissant le sol toujours un peu trop, rendant la surface humide et boueuse. L'orage passait peu à peu, et bientôt ce n'était qu'un souvenir autant que la prairie qui entourait cette fantastique forêt.

Keïross avançait pas à pas parmi les lucioles. Elles semblaient être des lumières magiques, voletant jusqu'à la cime des arbres et s'éloignant telle une haie d'honneur lorsqu'une créature s'approchait trop près d'elles. Le temps à ce moment étant en suspend, ni son souffle, ni sa fraicheur, ni les minutes passées ici ne se faisaient ressentir. Pas d’ennuis, pas de désagréments. Pas de froid mordant, pas d'ardente chaleur. Juste une fine brume qui s'élevait des bas fonds, provoquée par l'humidité précédente et la chaleur des abîmes. Des lumières joviales, une verdure sécuritaire à l'odeur alléchante et si particulière. C'était une soirée agréable que le Maître venait passer au sein de la forêt, s'inspirant de la légèreté du lieu et de sa chaleureuse compagnie.

_________________
Quand la maladie peu à peu vous ronge... Laissez-vous aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://denmoriny.guildjdr.com

Invité
Invité





MessageSujet: Re: Songes [LIBRE] [FINI]   Mer 9 Jan - 15:27

  • La matinée était déjà bien entamée en cette journée nuageuse. Les nuages menaçant semblaient hésiter à déverser des torrents d’eau pourtant depuis l’aurore, aucune goutte n’avait touché le sol des lieux. Il ne faisait pas vraiment chaud, des légères perles de givres recouvraient encore l’herbe. Vahalla marchait dans cette rosée encore fraiche qui se dissipaient petit à petit. Un léger brouillard rendait les yeux fantasmagoriques et donnait à la jolie jument, un aspect si blafard qu’on aurait pu la confondre avec un revenant. Pourtant, la demoiselle était bien vivante, de la chaleur s’échappait de ses délicats naseaux alors qu’elle marchait la tête vers le sol. Ses lèvres frôlèrent l’herbe froide, lui faisant relever la tête, surprise et gênée par cette sensation glaciale sur sa peau.

    Quand elle entra dans cette forêt, elle sentit que l’atmosphère changeait. Pas une atmosphère pesante ou lugubre, non, c’était plutôt apaisant. Peut-être ressentait-elle cela par le fait que la luminosité avait un peu diminué et que le ciel était invisible au dessus de ses oreilles. Vahalla regarda ces feuillages, le ciel était son élément et il lui était désormais hors de porté. Elle soupira, battant des paupières d’une manière blasée. Elle n’avait rien contre les forêts mais celle-ci était particulièrement touffue. Touchée par une curiosité grandissante, elle prit un pas mal assuré en avant. Enjambant les racines qui sortaient du sol, elle faillit avoir une attaque en voyant deux points lumineux, semblable à deux yeux, sur un gros chêne.

    Et ces points s’envolèrent chacun de leur coté sous la grande stupéfaction de la blanche. Des insectes ? C’est alors qu’elle se rendit compte que ces insectes, plus communément appelés des lucioles, volaient ou rampaient autour d’elle. Ses oreilles pivotantes, elle observa ces petites lampes de poches, le regard lointain. Pour l’instant, elle ne semblait pas avoir envie de les écraser, au contraire, elle se plaisait à les regarder.
Revenir en haut Aller en bas

Crönn
Admin




Messages : 2239
Inscription : 17/04/2012
Age : 24


Informations
Relations:
Bloc note:

MessageSujet: Re: Songes [LIBRE] [FINI]   Mer 9 Jan - 21:31

I feel like a ghost.

Ses pas l'avaient enfoncé loin, très loin au cœur de la forêt. La soirée s'était métamorphosée en une nuit humide, où les vagues contours de sa silhouette se démarquaient de la pénombre. Il avait erré ainsi, dans un calme inébranlable dont il se plaisait à porter, sage et droit, remémorant toujours les tristes souvenirs de son enfance, se rappelant le carnage, les disparus, ceux qu'il aimait. Étonnement, dans ce chaos de souvenir il songeait à ceux qu'il n'avait jamais rencontré en ces temps, ceux qui avaient eu également une famille, un ami, ceux qui manquaient à quelqu'un mais qui ne lui pouvaient lui manquer. C'était là une ironie, celle des temps immémoriaux. Il restait alors que l'imagination pour leur rendre hommage, et les dernières histoires pour conter leur existence.

Vogue vogue sur les fléaux, tendre Pirate des mers. Sirène de notre passé, mère de notre Ère, Reine de l'Eau. Quintuples siècles tu eus vécu, l'océan comme à jamais personne t'as appartenu. Quand de cette fantaisie tu t’aguicha, envoutée de sa chair sans autre regard en arrière, tu abandonnas. Les eaux furibond devinrent célestes, et à jamais ils régnèrent en ces terres. Quand toi à jamais, tu eus disparu, Légende des Mers.

Diwall

La matinée était bien avancée, que le Maître décidait de rebrousser chemin et de retourner sur les terres de son peuple. Son cœur vagabond semblait apaisé, revigoré de ce temps d'absence et de sérénité. La route qu'il entrepris dura quelques heures, pendant lesquelles il dû s'armer de patience pour contourner les ruines, dépasser les rivières, esquiver les hautes broussailles et les vestiges d'un ancien plateau. La forêt, si dense qu'elle fut, cachait bien ses nombreux visages, tous aussi intéressants à découvrir qu'épuisants à devoir déjouer. Son périple semblait peu à peu arriver à son terme, lorsqu'une odeur malheureusement familière vint lui chatouiller les naseaux, comme un poison ferait fuir le rusé être. Serait-il baigné de malchance, au point qu'à chaque bouffée d'air il doit souffrir la présence d'un de ses disciples? Il s'arrêta, grognant son mécontentement en son fort intérieur. Ses yeux de braises glissèrent, fouillèrent chaque endroit, bien que l'odeur si fine paraissait encore bien éloignée. Mais il se doutait, l'Air était leur élément, si l'individu ne connaissait sa présence, il n'aurait le temps de quitter les lieux sans que cela soit le cas. Inutile de s'éloigner donc, hélas.

_________________
Quand la maladie peu à peu vous ronge... Laissez-vous aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://denmoriny.guildjdr.com

Invité
Invité





MessageSujet: Re: Songes [LIBRE] [FINI]   Jeu 10 Jan - 12:50

  • La donzelle se plaisait à suivre ces insectes lumineux. Elle faisait quelque pas avec l’un puis d’autres avec un second. Elle semblait parfaitement calme et sereine, suivant avec douceur ces bestioles. Pourtant, ses oreilles en arrière et son regard lointain faisait présager le contraire. Elle allait peut-être être touchée une nouvelle fois par sa bipolarité. Certes, elle ne sentait jamais venir ses troubles, ils prenaient contrôle de son corps et quand elle reprenait ses esprits, elle voyait avec effroi ce qu’elle venait de faire. Car même si elle était tourmenté par des troubles qui aurait pu la déculpabilisé, elle disait que c’était sa faute.

    Alors qu’un fin sourire dessinait ses jolies lèvres, la jument leva le nez aux feuillages. Elle ferma ses yeux lourds de sommeil et le silence s’installa dans la forêt. Les lucioles qui volaient autour d’elle furent soudain frappées par une bourrasque de vent, les faisant dévier à plusieurs mètres d’elle. Elles ne revinrent pas vers elle, la plupart sonnées, elles restaient immobiles. Vahalla ouvrit les yeux, découvrit ses actes sans montrer aucune expression puis soupira. Elle l’avait fait exprès et elle était encore d’une humeur normale. Elle avait juste voulu els éloigner de son cœur maudit.

    Le vent se calma, disparaissant dans le néant. Mais avant que celui-ci disparaisse totalement, l’odeur du royaume de l’eau atteignit ses naseaux. Elle n’était pas seule dans les environs. Les oreilles pivotantes et le regard vif, elle balaya les alentours de son regard noir puis fit demi tour, prenant un pas calme mais pas si assuré vers cette odeur qu’elle connaissait et qu’elle n’appréciait pas vraiment. Pourquoi marchait-elle vers cette personne alors ? Peut-être parce qu’elle espérait tromper sa solitude permanente.

    Ainsi donc, Vahalla s’approchait d’un « ennemi », elle ne connaissait pas ce qu’il pourrait dire, ce qu’il pourrait lui faire, mais cela lui importait peu. C’est alors, qu’entre les arbres menus, elle put apercevoir une silhouette. Celle-ci avait un corps fort, cela devait être un mâle. De plus, l’odeur acre des males était assez reconnaissable pour un membre de l’air. Elle resta silencieuse et immobile un instant, l’observant de se grands yeux puis elle fit encore quelque pas, dévoilant sa présence en marchant sur des feuilles craquantes.

    « - Bonjour. » Murmura-t-elle d’une voix peu sure d’elle mais malgré tout sèche. En effet, elle ne connaissait pas et sa méfiance prit le pas sur sa curiosité.



Revenir en haut Aller en bas

Crönn
Admin




Messages : 2239
Inscription : 17/04/2012
Age : 24


Informations
Relations:
Bloc note:

MessageSujet: Re: Songes [LIBRE] [FINI]   Jeu 10 Jan - 23:09

She looks like a wonderful ghost. But she is a demon.

Dans la sombre lueur lentement une silhouette se découpa. D'une blancheur immaculée elle se faufila parmi les broussailles, apparaissant et disparaissant tel un fantôme accoutumé de jouer à chat. Mais à chaque nouvelle apparition sa silhouette ne faisait que se rapprocher, et réveillait peu à peu un émoi désagréable au fin fond du cœur du seigneur de l'Eau. Lui n'avait bougé, ses yeux reflétant la créature se mouver en silence jusqu'à ce qu'enfin, son visage paraisse plus net et qu'une identité visuelle vienne s'ancrer à jamais dans l'esprit de l'étalon. De constatation certaine, il ne l'avait jamais vu. Mais cela ne le surpris guère compte tenu du royaume d'où elle venait. Ce royaume, père du vent, tueur il fut un temps, et tueur est-il toujours dans l'idée du crins lavés. Il n'avait nul besoin d'efforts pour ressentir un profond dégoût à leur sujet, pas plus qu'il n'en avait de plaindre leur situation. Il les plaignait de leur trahison, il les plaignait d'êtres capables de tant de tueries, de meurtres, de chaos. Certes cette image avait été effacée au cours du temps, peut-être parce que les peuples eux-mêmes ne voulaient se rappeler le désastre du monde de Denmoriny. Pourtant il fallait ouvrir à nouveau les yeux, car par leur faute ce monde si soudé s'est défait en quatre autres, instables et miséricordieux. La guerre était nullement achevée, au contraire elle n'était qu'aux prémices de sa condition. Keïross lui, le savait.

La jument éleva la voix, un semblant de politesse prononcé dans une certaine timidité que le Maître jugea peu propice à la situation. Il l'observa sans répondre, analysant chacun de ses moindres faits et gestes, comme si chaque détails avait une importance capitale pour la suite. Son silence dura quelques secondes qui parurent des minutes, pourtant enfin, la voix du Maître de l'Eau s'éleva lourdement dans l'atmosphère.

« Qui es-tu? » Prit-il le temps de prononcer lentement, déployant chaque syllabe comme un appuie majeur.

Qui es-tu? Après tout qu'en avait-il véritablement à faire? Rien, probablement. Pourtant il aimait connaître l'identité de ses ennemis, surement parce qu'en l'appellation de ces derniers l'on y trouve un secret né du surnaturel. Une prédestination, une lecture véritable. Beaucoup se prêtent à dire que les yeux sont le reflet de l'âme, et si Keïross en a toujours convenu également de par son expérience, il aurait aussi bien prétendu que la nomination est le reflet du paraître. Ainsi attendit-il sagement, qu'elle daigne lui répondre.

_________________
Quand la maladie peu à peu vous ronge... Laissez-vous aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://denmoriny.guildjdr.com

Invité
Invité





MessageSujet: Re: Songes [LIBRE] [FINI]   Ven 11 Jan - 12:41

  • Le regard de l’étalon transperça désagréablement la jument blafarde. Assurément, il n’avait pas l’air de l’apprécier. Et cela aurait pu être pour de nombreuses raisons comme la couleur de sa robe, le fait qu’elle soit une femelle. Pourtant, elle savait que cela venait du royaume dans lequel elle avait grandit. Elle connaissait tout ce que son royaume natal avait fait dans le passé mais elle n’en n’avait pas souvent entendu parlé. Ce qui était compréhensible. Donc cet étalon la prenait pour responsable des crimes commis avant sa naissance ? Il ne devait pas être très futé pour réfléchir ainsi. Suite à son salut, Vahalla ne cessa de le regarder, observant le visage de son interlocuteur peu jovial. Elle resta autant silencieuse qu’il l’était. Elle connaissait les différents entre les royaumes et elle comprenait malgré tout son comportement. Car après tout, elle aussi n’était pas très enjouée.

    « Qui es-tu? »

    Pas de salutation en réponse. Rien qu’une question malvenue pour la jument. N’avait-il donc reçu aucune éducation. Vahalla soupira, levant les yeux vers le ciel avant de plonger à nouveau ses pupilles dans celle du grand mâle. Elle n’avait même pas envie de répondre. Qui lui avait donné l’autorisation de la tutoyer, ne connaissait-il donc pas les marques de respect ? Peut-être que le royaume de l’eau n’était qu’un amas de chevaux impolis et irrespectueux après tout.

    « - Vahalla. » Souffla-t-elle simplement d’une voix frêle. Malgré les nombreuses réponses impulsives qui lui brulaient les lèvres, elle se contenta de dire son nom puisqu’elle n’était pas venue pour chercher la guerre.

    Elle l’observa davantage, ignorant les lucioles qui revenaient flotter autour de son corps fantomatique. Elle avait donné son nom, il n’avait plus qu’à donner le sien. S’il ne le faisait pas, Vahalla n’en ferait pas toute une histoire même si elle aimait connaître le nom des personnes qu’elle avait rencontré. Les oreilles sur les cotés de sa tête, elle se sentait mal à l’aise sans vraiment le transparaitre.
Revenir en haut Aller en bas

Crönn
Admin




Messages : 2239
Inscription : 17/04/2012
Age : 24


Informations
Relations:
Bloc note:

MessageSujet: Re: Songes [LIBRE] [FINI]   Ven 11 Jan - 18:09

Soul Mirror

Le Maître n'avait point de respect à faire valoir au peuple de l'Air. Les morts qu'il avait volé aux autres royaumes n'avaient pas pour effet de le faire changer d'avis, et ce ne sont pas dans les mots qu'il saura adoucir la colère et la douleur qui envahis encore ses veines. Il voyait en cette dénommée Vahalla l'expression du visage de l'Air, se taisant sous un voile de bonne apparence, épousant à la manière de leurs ascendants le caractère d'origine. Le paradoxe dans cette histoire, c'est qu'elle concernait plusieurs générations d'individus ayant vécu d'une manière différente la décadence de Denmoriny. Certains ne l'on connu que par les histoires, d'autres l'on véritablement appréhendée. Et c'était là une grande différente entre cette inconnue, et le Maître de l'Eau. Mais le temps n'était pas aux explications, parlementer avait déjà duré bien des temps et surtout la guerre approchait à plus grands pas qu'auparavant, et ce, que Keïross soit ou non en vie. Les éléments ne tarderont par à se déchainer, et aussi bien qu'il connait la tension actuelle entre lui et Vahalla qui commence à naître, il connait l'issue tragique du cheminement de ce monde.

Le nom de la fille de l'Air s'ancra lentement en son esprit. Ses oreilles pivotèrent, tombant peu à peu contre sa nuque. Il prit le pas d'un geste habituellement assuré, prenant tout de même garde aux dénivelés dus aux obstacles. Il contourna la jument aussi blanche que la neige, traçant dans son sillage un demi cercle. Une trainée de glace apparue avant de se laisser fondre, disparaissant dans les entrailles de la Terre. Le Maître lui, n'avait lâché son regard de la jument quand enfin il reprit la parole.

« Tu es une dame de l'Air, Vahalla. Je n'ai nul temps favorable à consacrer à ceux de ce peuple. » Expliqua t-il sur le même ton, bien que quelque peu plus sec.

Il y avait là une menace, même si le Maître n'engageait aucune hostilité physique. En réalité, il avait depuis le début abandonné toute attaque charnelle avec les individus de l'Air avant la guerre. Il n'était pas un assassin, et encore moins blessait autrui par le plaisir, il n'était comme les pères et mères du royaume de l'Air. Par ces paroles, il voulait simplement lui faire comprendre de déguerpir au risque d'être autrement mal accueillie par sa personne. Et espérait-il, qu'il en serait ainsi. Ses yeux habituellement noir cerclé de bleu marine, reflétaient tels des diamants d'azur et de fumée d'argent, il sentait à nouveau la créature de l'Eau l'envahir, et son cœur rugir en ses entrailles. Mais son paraître demeurait inébranlablement calme.

_________________
Quand la maladie peu à peu vous ronge... Laissez-vous aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://denmoriny.guildjdr.com

Invité
Invité





MessageSujet: Re: Songes [LIBRE] [FINI]   Ven 11 Jan - 19:01

  • Elle se doutait bien qu’il n’allait pas se montrer jovial et enjoué par sa présence. Mais elle trouvait son caractère tellement puéril qu’elle en fut désolée pour lui. Désolée qu’il soit ancré dans un passé dans lequel il vivait, désolée qu’il ne vive que pour les morts. Qu’avait-elle à dire à ces gens là ? Strictement rien. À vrai dire, ces personnes qui se croyaient trop supérieures pour répondre à ne serait-ce qu’une question la dégoutait. Alors oui, même si connaître son nom, en soi, n’importait pas grand chose. Pourtant, cet irrespect lui donnait envie de vomir. C’est à cause de ce genre de personne que le monde ne tourne pas et qu’il s’immobilise dans un cercle vicieux de guerre et de lamentation éternelle.

    S
    es oreilles vers l’avant, la donzelle suivit du regard le demi cercle que l’étalon de l’eau décrivait d’un pas souple. Il est vrai qu’elle aurait aimé connaître le nom de ce sombre imbécile pour être sure d’en parler à ses comparses. Un léger soupir échappa des naseaux de la belle alors qu’elle entendit les prochaines paroles du sombre étalon.


    « Tu es une dame de l'Air, Vahalla. Je n'ai nul temps favorable à consacrer à ceux de ce peuple. »


    La menaçait-il ? Il osait lui demander de partir sur un territoire libre ? La mine de la jument blanche comme neige s’assombrit. Elle ne le quitta pas de son regard noir comme une nuit sans lune. Qu’était-il pour lui dire ça ? Son irrespect était-il donc si grand ? Qu’il reste dans ses territoires poisseuses mais qu’il ne vienne pas chasser les autres quand ils ne font rien d’autre que se promener. S’il voulait ne plus la voir, il n’avait qu’à partir, après tout, elle ne le retenait pas.

    « - Je ne pense pas que nous pouvons nous tutoyer. Aussi, je vous prierai de cesser. » Siffla-t-elle d’une voix sèche.

    U
    n léger vent vint caresser le corps des deux individus. Avec douceur tout d’abord puis prenant légèrement de la force sans toutefois apporter de bourrasques. Elle restait immobile, appréciait les caresses de son élément sur sa peau. Elle était bien consciente qu’il pourrait mal le prendre mais elle n’avait plus envie d’essayer de paraître polie devant cet imbécile aveugle.

    « -
    Si vous n’êtes pas capable d’écouter les autres peuples, alors vous courrez à une nouvelle guerre. » Souffla-t-elle d’une voix redevenue posée. « C’est peut-être ce que vous souhaitez. » Conclut-elle haussant les épaules en soupirant.
Revenir en haut Aller en bas

Crönn
Admin




Messages : 2239
Inscription : 17/04/2012
Age : 24


Informations
Relations:
Bloc note:

MessageSujet: Re: Songes [LIBRE] [FINI]   Ven 11 Jan - 19:34

Impitoyable jeu.

N'avait-elle pas fait les premiers pas à l'encontre d'un être dont, connaissant surement la provenance, elle se doutait déjà de l'issue de son approche? Accusait-elle un être, ayant vu la lueur de ses ancêtres s'éteindre de par ses propres yeux par la trahison de l'Air, l'accusait-elle de n'avoir aucun amour pour ce peuple assassin? Le Maître l''écouta, siffler de son véritable visage, un sifflement serpent qui léchait le sol comme un animal affamé. Il ne prit en aucun cas la première considération de la jument, et sourit devant la naïveté de ses derniers propos. Son regard railla devant tant d'ignorances. Ainsi donc, il allait lui ouvrir les yeux.

« Ton peuple est le seul assassin du monde de Denmoriny, très chère. Que mes mots demeurent ignorés ou critiqués n'importe qu'à vous-même, ceux qui croient à une paix possible. Ne daignez rejeter la faute sur autrui, car que je sois mort ou vif ce monde est une bombe qui arrive à la fin de son décompte. » Ses naseaux se pincèrent, soufflant un air glacé.

Il s'approcha, plus près devant elle, le regard s'assombrissant à mesure que la distance se brisait entre eux. Il l'analysa, exagérément, marquant ce geste afin qu'elle comprenne ses prochains mots. Si jeune, si naïve. Il murmura alors gravement, une fois arrêté non loin d'elle.

« Mais après tout, qu'en sais-tu vraiment, Vahalla? » Qu'avait-elle vu que lui n'avait vu? Ou plutôt, quelles atrocités de son propre peuple ignorait-elle encore?

Tu ne sais rien. Absolument rien. Et pourtant tu te permets ce regard dédaigneux et ce jugement que je puis lire en tes yeux. Ils n'avaient décidément rien compris. Keïross n'était point l'acteur du désastre à venir, il n'était qu'un pion comme tous. Mais un pion qui n'ignorait pas les réalités cachées de ce monde. D'ici quelques jours, les premières conséquences arriveront, d'abord sensibles parce qu'elles ne sont que naissantes, mais bientôt dangereuses et effroyablement puissantes. A cela, personne ne contestera plus jamais ses dires, mais pour le Maître de l'Eau cela n'a aucune importance, il sera déjà trop tard.

_________________
Quand la maladie peu à peu vous ronge... Laissez-vous aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://denmoriny.guildjdr.com

Invité
Invité





MessageSujet: Re: Songes [LIBRE] [FINI]   Dim 13 Jan - 19:40

  • « Ton peuple est le seul assassin du monde de Denmoriny, très chère. Que mes mots demeurent ignorés ou critiqués n'importe qu'à vous-même, ceux qui croient à une paix possible. Ne daignez rejeter la faute sur autrui, car que je sois mort ou vif ce monde est une bombe qui arrive à la fin de son décompte. »

    Il pouvait bien s’égosiller à lui énumérer toutes ses raisons personnelles. La jument ne l’écoutait pas vraiment. Elle ne supportait pas cette façon de penser qui empêchait le monde de tourner dans le bon sens. Elle n’aimait pas qu’il ne s’éloigne pas de son chemin et qu’il reste fidèle à une façon de penser qu’elle n’appréciait guère. Certes, elle savait qu’il avait raison car elle avait entendu l’histoire des royaumes. Elle savait que c’était son royaume, le royaume de l’air, qui avait divisé les quatre royaumes manipulés par son égoïsme. Pourtant, la jument blanche comme neige croyait au changement. Elle savait que son cœur en était impossible car elle souffrait de troubles qui pourraient très bien apporter des ennuis à tout son environnement.

    Et s’il lui arrivait de tuer un autre être équin pendant l’une de ses folies ? Tout pouvait arriver et elle n’était sure de rien. Agacée par la présence de l’étalon, ses oreilles pivotèrent alors qu’elle secouait la tête. Il pouvait bien penser qu’elle serait celle qui lui ôterait la vie, cela lui importait peu désormais. Elle avait envie de s’éloigner de cet irrespectueux. Vahalla ronfla doucement des naseaux alors que le vent se calmait pour venir lécher son corps comme une caresse réconfortante. Elle restait silencieuse et immobile. Même quand l’irrespect s’approcha de son visage. Cela en était trop. La blanche tapa du sabot sur la terre reculant d’un pas et le défiant du regard. Elle n’avait plus envie de rire avec un étalon aussi égocentrique. Qu’il reste avec ses idéaux mais qu’il la laisse vivre.



    « Mais après tout, qu'en sais-tu vraiment, Vahalla? »

    Vahalla soupira et détendit son corps, visiblement blasée par cet affrontement. Cela était assez. La jument de l’air recula de quelques pas à mesure que le vent qu’elle produisait disparaissait complètement dans le néant. Elle claqua sa queue blafarde dans l’air avant de faire volte-face. Les idées floues et fatigués d’avoir discuté avec cet étalon perturbateur, elle avait simplement envie de rejoindre son royaume et peut-être Cursed puisqu’elle s’entendait bien avec elle. Mais avant cela, avant de prendre le pas, elle s’immobilisa.

    « - Vous avez raison, je ne sais rien. » Commença-t-elle. «C’est ce que vous voulez que je dise, non ? » Reprit-elle la voix pleine de reproches. « Au revoir. » Cingla-t-elle alors qu’elle prenait le pas sans attendre de réponse de sa part.

    L
    a jument blafarde prit le galop, produisant de grandes foulées gracieuses et aériennes. Elle n’avait plus envie de penser à cet annonciateur de chaos. Elle n’avait pas envie de faire face à la guerre qui s’abattrait prochainement sur leurs terres.

{ On peut arrêter là :3 }
Revenir en haut Aller en bas

Crönn
Admin




Messages : 2239
Inscription : 17/04/2012
Age : 24


Informations
Relations:
Bloc note:

MessageSujet: Re: Songes [LIBRE] [FINI]   Dim 13 Jan - 20:43

    [As you want, ça semble parti ainsi (; ]

_________________
Quand la maladie peu à peu vous ronge... Laissez-vous aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://denmoriny.guildjdr.com

Invité
Invité





MessageSujet: Re: Songes [LIBRE] [FINI]   Dim 13 Jan - 21:22

  • { Je ne vois pas trop quoi mettre d'autre, ils finiraient par se taper dessus. x) }
Revenir en haut Aller en bas

Crönn
Admin




Messages : 2239
Inscription : 17/04/2012
Age : 24


Informations
Relations:
Bloc note:

MessageSujet: Re: Songes [LIBRE] [FINI]   Dim 13 Jan - 22:24


    [C'était le risque on va dire ^^, mais j'envisageais pas de tourner le sujet à la bataille]

_________________
Quand la maladie peu à peu vous ronge... Laissez-vous aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://denmoriny.guildjdr.com

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Songes [LIBRE] [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Songes [LIBRE] [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sa première souris et sa première cérémonie du partage [Libre] (FINI)
» Mission Sangrave [libre] [fini] :
» Une nouvelle bibliothèque? (libre) :fini:
» Premier entrainement [Libre][Fini]
» Spectrale cheval des cow-boy mais, toujours libre.[fini ^^]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Denmoriny :: Espace Hors Jeu ::  Bureau des Helpers  ::  Archives V1 ::  RP's d'Antan -