Partagez | 


 

 〄 Raise your flag. | Libre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité





MessageSujet: 〄 Raise your flag. | Libre.   Ven 4 Avr - 21:17

Raise your flag.


Doucement, l'aurore s'allume et, avec patience, habille chaque chose d'or. Le monde, timide encore, renaît pourtant, se faisant plus beau, plus jeune et plus vif comme s'il attendait quelqu'un. Comme s'il t'attendait toi, jument ardente et ténébreuse. Comme si tu n'étais jamais partie, tu arpentes hâtivement ces terres qui, un jour plus vieux, ont été tes terrains de jeux. Rien ne semble avoir changé, et c'est avec plaisir que tu te souviens ... Parfois, tu venais seule ici, bravant les interdits de ta mère, juste pour le plaisir de te démarquer des autres, et de part ton audace, et de part ton courage. Oh, tu n'as jamais été facile à vivre ! Mais tes parents t'avaient en fait voulue ainsi, et sans le savoir, tu leur apportais satisfaction quand tu pensais leur désobéir. Pourtant, tu ne leur en as pas voulu quand ils t'ont appris les desseins qu'ils avaient toujours eus pour toi. Au contraire même : tu savais que tes entraînements n'avaient pas été vains, et que si tu étais née, c'était dans l'espoir d'accomplir un jour quelque chose. Mais quelque chose de grand, de « mieux » que ce qu'ils avaient pu faire eux. Non que tu te juges meilleure : tu prenais simplement leur suite, aspirant naturellement à plus haut que ce qu'ils avaient eu, comme eux un jour avaient aspiré à avoir plus que leurs parents. C'était ainsi que devait se dérouler la vie, et sans broncher, tu l'acceptais, en souriant même. Au fond, tout t'était égal. Tu te moquais bien de ces grandes phrases qui se voulaient savantes : toi, du haut de tes cinq ans, tu savais déjà.

Mais qu'avais-tu de plus ? Ton âme était seulement plus noire et plus obscure, et de cette cruauté qui en aurait effrayé plus d'un, tu en souriais, comme s'il en avait toujours été ainsi, comme si l'on t'avait dit qu'être un être vil était une qualité des plus rares. Tu n'avais pas tort, Blitz. Il t'arriverait sans doute moins d'ennuis qu'aux autres, et tu serais sans doute leur bourreau : tuer pour ne pas être tué, attaquer pour prévenir l'attaque, puisque la meilleure des défenses était, assurément, l'attaque. Pourtant, tu n'étais pas revenue ici pour rassasier un besoin belliqueux. Non, tu étais revenue ici pour goûter à ta vieille magie, pour faire de nouveau tourner les vents de ton infaillible volonté. Et patiente, tu attendais qu'ils viennent, que ces âmes boiteuses s'avancent vers toi.

Silencieuse, tu marchais doucement, tes grandes foulées aériennes te portant avec aisance au-dessus des brumes qui flottaient au raz du sol. Ta peau frissonnait parfois, mille nouveaux reflets apparaissant sur ta robe de jais. Ton corps était constellé de cicatrices, ce qui confortait ce côté mâle que tu avais toujours eu. Mais tu avais su rester fine et élégante, malgré ta musculature nerveuse. Ton port, lui, était altier, comme si tu étais née pour régner. Cette tenue de tête soulignait cette arrogance presque naturelle qui s'émanait de toi, ajoutant un charme enjôleur à ton étrange aura qui avait pourtant su attirer maints regards : belle, tu l'étais, oui. Mais qu'Est-ce que la beauté ? L'on ne choisissait, à la naissance, de naître beau ou laid ; aussi, tu n'avais aucun mérite quant à ton physique, et d'ailleurs, consciente de ce point, tu ne t'en prévalais pas.

Si tu avais décidé de retrouver tes terres de bon matin, tu ne pensais pas que ton esprit cavalerait si vite, irait si loin de si bonne heure. Et déjà, une urgence te pressait, toi qui ne vivait que pour l'ardeur de tes passions. Tu savais ton royaume affaiblit, et de le voir si mal te rendait malade : il fallait que l'étendard de ces terres si chéries soit à nouveau brandi.
©N.A.S.A.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité





MessageSujet: Re: 〄 Raise your flag. | Libre.   Ven 11 Avr - 19:47



Raise your Flag.





« Never let him destruct you. »

La terre l'appelait, murmurant, chantant son nom que lui avait un jour donné sa mère, sublime louve noire aux yeux d'or. Partout où il posait le pied, Ambassadeur étranger, il lui semblait entendre ce mot qui résonnait alors en lui, faisant vibrer son âme et son cœur, une décharge d'adrénaline abusant déjà de ses sens. Corr, malgré ses jeunes années, avait déjà un physique d'étalon en pleine fleur de l'âge : habillé de puissance et de grâce, ses traits étaient furieusement sauvages et avaient ce quelque chose presque prédateur, comme s'il eut été double, personnage ambigu qui savait se jouer de ses allures et de ses apparences. Charmant, sa robe pâle aux reflets dorés ne pouvait que renforcer son charisme, sublimé encore un peu par la couleur azur de ses grands yeux pétillants qui respiraient l'amour de vivre et de vaincre, un peu plus chaque jour.

Et comme un fou désabusé, la première chose qu'avait fait cette jeune cavale avait été de pénétrer sur un territoire étranger, potentiellement hostile à son Royaume. Que lui importait ? Il avait grandi au milieu des loups et, à force, il était devenu chasseur : croiser une âme hostile ne l'aurait dérangé, tant sûr qu'il était de sa force et de ses pouvoirs. D'ailleurs, pourquoi ne pas les utiliser ? Devant lui, une rangée de troncs serrés se refusait à le laisser passer. Un sourire narquois passa sur ses lèvres, éclairant son visage d'une lueur des plus sauvages. Déchire toi pour moi, rompt à mes avances et laisse passer celui que tu as fait naître, à tort ou à raison. Immobile, le jeune animal avait braqué ses yeux clairs vers le sol, et comme il prenait une profonde inspiration, les troncs commencèrent à frémir, s'ébranlant bientôt pour lui dégager un passage. Doucement, il relâcha la pression, les battements de son cœur résonnant en lui, son sang battant à ses tempes : s'il savait utiliser ses pouvoirs, il n'en demeurait pas moins qu'ils lui demandaient beaucoup d'énergie. Mais fière de sa victoire, il s'avança, le col roué, le poitrail gonflé d'orgueil. Ainsi, il était libre de faire ce qu'il voulait, où et quand il le souhaitait.

Mais comme il avait arrêté de bouger, les bruits réguliers d'un pas sur le sol lui firent dresser les oreilles. Il n'était pas seul, malgré l'aurore à peine naissante, à se promener ici. Peut-être croiserait-il un autre équidé, un membre de l'Air ? Un sourire glissa au coin de ses lèvres et il se remit en marche, se dirigeant droit vers l'inconnu. Lui savait où il se trouvait, il l'entendait et le sentait. Quel avantage ! Pourtant, il eut une seconde d'hésitation : le corps de la jument était si sombre qu'il s'en confondait presque avec les arbres à l'écorce dense et noire. Comme s'il eut été charmant et preux chevalier, il se signala d'un hennissement bref et rauque, qui se voulait des plus masculins. Et derechef, il prit ses poses de jeune mâle vigoureux, son puissant col ployé, ses allures hautes et son corps dansant avec légèreté au-dessus de ses aplombs aussi fins que puissants. Sans gêne encore, il laissa ses yeux d'azur courir sur le corps de la belle : fine et élégante, sa tête était mi longue, expressive. Mais ce qui le frappa davantage était ce port qu'elle avait, et qui lui semblait naturelle : une attitude altière, presque hautaine, comme si elle eut été fille de roi. Et lui, empereur étranger, que pouvait-il faire d'autre sinon de se montrer courtois ? Tout ceci n'est qu'une mascarade, mais comme les autres, tu tomberas dans le piège.

| Princesse, Reine, Impératrice ... Salutations.
©N.A.S.A.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité





MessageSujet: Re: 〄 Raise your flag. | Libre.   Ven 11 Avr - 22:43

Raise your flag.


Muse esseulée, tu te perdais dans tes propres terres, poupée de chiffons et de suie virevoltante que tu étais. Légère, tu dansais presque, jouant avec les feuilles et les aiguilles qui se soulevaient à ton passage, t'accompagnant l'espace d'un pas ou deux. Oh, qu'il était bon de se retrouver ici après tant de temps ! Rien n'avait changé, et les arbres étaient encore les mêmes, plus épais et grands peut-être, mais ils n'avaient pas bougé. Ils n'avaient pas bougé ? Quelque chose, pourtant, s'était déplacée : un rayon de soleil qui avait su percer les denses feuillages venait de disparaître. Tes oreilles pivotèrent sur ta tête, et déjà, tu pinçais les naseaux, tentant de deviner une quelconque odeur. Tu n'eus pas à chercher longtemps : se présenta face à toi un étalon.

Charismatique, sa robe était claire et parcourue de reflets dorés, alors que sur son corps musculeux couraient des nerfs tressaillant. Si tu savais que ton port pouvait s'apparenter à des démarches altières et quelque peu régnantes, il n'était pas en reste non plus, ressemblant à un de ces Ambassadeurs, porteur d'une autre culture, avec d'autres pays dans la tête et le cœur. Mais affable, il t'abordait déjà. Tu avais beau sourire de ses mots, n'en demeurait pas moins que tu te méfiais de lui : ne venait-il pas et de s'introduire en ton royaume, et de s'amuser de cette forêt qui était comme tienne ?

« Que d'éloges que celles que vous me faites, gardien de terre, n'est-ce pas ?

Tes yeux s'embrasèrent, alors que provocante, tu courbais ton col devant lui, mettant un instant ta fine nuque à portée de sa mâchoire cassante. Non, tu n'avais pas peur, et oui, tu savais ce que tu faisais.

« Et qu'êtes-vous venu chercher sur ces terres ? Le vent sait être hostile quand l'intégrité de son royaume se voit menacée.
©N.A.S.A.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité





MessageSujet: Re: 〄 Raise your flag. | Libre.   Sam 12 Avr - 10:22



Raise your Flag.





« Never let him destruct you. »

L'avait-il gênée dans son élan, alors que danseuse mélancolique, son corps glissait au-dessus du sol dans de langoureuses allures ? Elle ne semblait pourtant pas surprise de le trouver là, et c'était avec un sourire qu'elle l'avait accueilli. Pourtant, le jeune étalon avait l'impression qu'elle se méfiait de lui, ce qu'elle lui confirma alors, le mettant en garde quant à ses attitudes. Que craignait-elle ? Seul, il ne pourrait anéantir ce bout de terre, et comme il était loup, il ne l'aurait fait pour rien au monde. Il ne savait en effet que trop bien à quel point ces troncs resserrés et ces denses forêts étaient importants pour ses frères. Et déjà, l'élégante jument au sang vif se courbait devant lui, lui offrant presque le loisir de lui briser la nuque. Elle était sûre d'elle, et son sourire comme son regard le mettait au défi : qui était-elle ? Les lèvres claires de l'étalon s'étirèrent davantage, alors que vif, il reprenait :

| Comment pourrai-je, dame, rappeler à moi le souvenir que vous me laisserait ?

Subtile façon que de lui demander de décliner son identité tandis qu'il se courbait à son tour, laissant un de ses antérieurs glisser en avant, refermant son puissant col dessus.

| Alors, je suis déjà démasqué ? Je suis venu chercher de quoi me surprendre et m'apaiser. Mais ne vous inquiétez pas : je ne menacerai vos terres.

Il lui tendit comme un sourire, se retournant pourtant : concentré à nouveau, il fit se déplacer ces arbres solitaires qu'il avait quelque peu dérangés. Ils formèrent à nouveau cette rangée infranchissable. S'il se débrouillait bien de sa magie, elle lui demandait beaucoup d'énergie et chacun des nerfs qui couraient sous sa peau s'étaient gonflés, dessinant mille nouveaux motifs sur sa robe, comme s'il eut été tatoué. Pourquoi donc faisait-il preuve d'autant de bonne volonté ? La chute n'en serait que plus grande.
©N.A.S.A.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité





MessageSujet: Re: 〄 Raise your flag. | Libre.   Sam 12 Avr - 11:34

Raise your flag.


Tu avais posé sur lui et son corps tes yeux noirs aux reflets pétrole, et depuis, tu ne l'avais plus quitté du regard, comme s'il eut pu se soustraire à ta vigilance en une seule fraction de seconde. Courtois et affable, il poursuivait sur sa lancée, te demandant de bien habile façon de décliner ton identité, comme si de toi il garderait un souvenir durable, impérissable. Qu'il parlait bien et juste, qu'il parlait faux. Tu le devinais habile de ses mots comme toi-même l'étais, et quelque part, le jeu qu'il te proposait te faisait sourire : lequel de vous viendrait à bout de l'autre ? Tu redressas ton encolure, plus hautaine que jamais et, doucement, tu lui glissas tout bas :

« Blitz. Blitz K.

En même temps, il s'était laissé aller jusqu'au sol, te saluant de bien belle façon, t'assurant également qu'il ne s'en prendrait à tes terres, et se concentrant pour remettre les arbres à leur place. Mais cet effort, aussi court fut-il, avait été pour lui intense et, hyper vascularisé, toutes ses veines s'étaient gonflées, dessinant sur son corps d'étranges motifs qui étaient comme des tatouages : ceux de sa puissance, de son assurance et de son essence. Tu ne savais pas qui il était, mais en tout cas, tu étais prête à jurer qu'il n'était ni comme toi ni comme vous. Cet inconnu était autre, seulement différent. Tu ne le craignais pas davantage pour autant, mais tu te sentais obligée de te méfier et, piquante, ton attitude changea du tout au tout.

D'une jument paisible et calme, tu devins une guerrière. Chacun de tes muscles venait de se contracter, et ton poitrail s'était gonflé, tandis que tes oreilles, elles, avaient pivoté en arrière. Ta voix était encore éthérée même si plus rauque et lourde de sens.

« Et toi, quel est ton nom ?

Comme pour le mettre en garde, ou plutôt, pour le prévenir que tu ne jouais plus, tu fis claquer une bourrasque dans les airs.
©N.A.S.A.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité





MessageSujet: Re: 〄 Raise your flag. | Libre.   Sam 12 Avr - 17:35



Raise your Flag.





« Never let him destruct you. »

Jeune cavale au regard sourire, il lui semblait reconnaître en la jument noire une adversaire digne de ce nom, comme si elle renfermait en elle cette aussi douce qu'amère cruauté, cette indifférence démente à l'égard des autres. Reine l'espace de quelques mots qui n'étaient autres que ceux qui faisaient son identité, elle venait de se muter en une véritable guerrière, ses muscles se bandant sous sa robe qu'il devinait de velours. Ainsi, elle rompait, elle se soustrayait à leur échange courtois, tout en forme et convenances ? Satisfait ou presque, l'étalon à l'étrange robe eut un sourire intérieur : il avait toujours aimé se confronter à aussi orgueilleux et fier que lui, et il n'avait pour habitude de reculer ou de se défiler. Si elle provoquait, il n'hésiterait pas une seconde à entrer dans la danse et, prédateur, il lui montrerait sans pâlir tous ses pas et ses coups, au risque de se briser, encore et toujours. Pour lui, pour sa jeunesse et pour son instinct, ces risques valaient la peine d'être courus, et il ne craignait pas de se voir faillir un jour : il était encore jeune et, déjà, l'expérience des combats était, chez lui, poussée. Corr avait appris, à force de chasser et de regarder ses frères, à comprendre les corps. Les mouvements, les pas, la contraction des muscles et leur frémissement n'avaient plus de secret pour lui, lui qui maîtrisait désormais cette science aussi exacte que belle, aussi enivrante que mortelle. Le goût du sang ne lui faisait pas peur, et, dans ses infernales joutes passées, il avait appris à aimer le bruit mat des sabots s'acharnant sur les corps, il avait su s'attacher à ces cris perçants qui devenaient alors douce chanson. Mais elle, cette douce jument au profil royal, qu'attendait-elle réellement de lui ? Pensait-elle qu'il renoncerait l'affrontement, puisqu'elle était jument ?

| La meute m'a appelé Corr.

Les mots de l'étalon s'étaient un à un imprimés dans l'air, et sans ciller, il soutenait son regard sans fond. Elle se montrait insolente et défiante, mais qu'elle n'en doute pas : lui aussi pouvait se montrer provocant. Il n'était pas sur ses terres, mais il savait les forêts, les sentiers d'aiguilles et de mousses, les rochers tranchants qui se cachaient parfois. Et la terre, partout autour de lui, l'appelait encore, exhortant son plus fidèle et terrible fils à se dresser face à elle, cette jument aussi fine et légère que le plus frais et rapide de tous les vents. Les muscles élastiques de l'étalon tressaillirent, son cœur battant déjà plus vite : animé d'un souffle nouveau, il se cabra de tout son haut, menaçant alors que ses membres déchiraient l'air. Il entrait clairement dans le combat, et il n'aurait peur de venir au contact.

Il se laissa alors retomber, la terre tremblant presque sous l'impact de sa masse grondante. C'était désormais à elle de s'avancer, à elle d'entrer dans cette valse qu'il lui proposait, son regard azur pétillant d'entrain et de folie presque.

| Vous joindriez-vous à moi, Reine, dans cette danse ?

Provocant et insolent, le sourire qu'il lui tendait était un des plus doux et des plus charmants, comme si ses intentions n'étaient pas belliqueuses. Maîtrise. Maîtrise totale et parfaite de chacun de ses muscles.
©N.A.S.A.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité





MessageSujet: Re: 〄 Raise your flag. | Libre.   Lun 14 Avr - 8:32

Raise your flag.


Serait-il plus sombre ou plus cruel que toi ? Tu te moquais encore de ses muettes menaces, te concentrant seulement sur le combat qui vous attendait, alors que provocant, il se levait de tout son haut. Tu le laissas faire, le regardant avec cette lueur malicieuse au fond des yeux. Ainsi, les hostilités commençaient déjà ? Et sans attendre davantage, tu partis au galop, sans fondre sur lui pourtant. Tu te lanças plutôt dans un étrange manège, dessinant un large cercle : là serait votre arène, votre terrain de jeu. Ta démonstration terminée, tu t’arrêtas en face de lui, à l’opposé de son corps clair sur le cercle. Tu n’avais plus qu’à charger. Mais useriez-vous d’abord de vos sabots ou de vos mâchoires ? Ou en viendriez-vous directement à vos éléments ? Comme toi, il semblait ne pas craindre ou les coups ou les plaies, aussi, tu tranchas rapidement.

Légère encore et sans plus répondre, tu t’élanças, aussi rapide qu’une flèche s’échappant d’un arc tendu. Tu tendais tout ton corps vers lui et c’était mâchoire en avant, dents découvertes, que tu venais à sa rencontre. S’échapperait-il de cette première salve ? Tu n’en demandais pas moins, alors que déjà, ton cœur dans ton poitrail jouait cette étrange mélodie des plus guerrières.

Viens te briser.
©N.A.S.A.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité





MessageSujet: Re: 〄 Raise your flag. | Libre.   Mar 15 Avr - 18:38



Raise your Flag.





« Never let him destruct you. »

Et il n'avait pas peur. Non, il n'avait pas peur d'endosser une fois de plus cette armure de guerrier. Il ne craignait pas les coups qui sur son corps s'imprimeraient, y laissant d'ineffaçables traces qu'il porterait à jamais. Se briser une fois de plus lui importait peu, et il n'avait plus peur désormais. Belle, encore et toujours, la guerrière sombre décrivit un large cercle autour d'eux, comme si elle eut été fauve. Lui ne bougeait pas encore, suivant seulement le corps souple de son adversaire des yeux. Oh, qu'elle était belle ! Mais saurait-elle être cruelle et tranchante dans ses gestes ? Il n'en espérait pas moins, et il lui tardait de goûter à ses coups.

Alors, comme si ses prières étaient exaucées, elle s'élança, légère et gracieuse encore, vers lui. Tout son être semblait s'être tendu en avant et déjà, elle le menaçait de ses puissantes mâchoires. Un étrange sourire glissa sur le visage du jeune étalon, ses muscles frémissant sous sa peau de velours. Viens, approche toi encore de moi, et sens cette odeur de terre brûlée, cette odeur à la fois âcre et douce : la mort vit en moi.

Fin danseur, il se défila au dernier moment, ses membres se croisant comme naturellement, son poids se déportant avec rapidité et habileté sur la droite de la jument. Là, il contorsionna son corps souple, se pliant de façon à pouvoir à son tour lancer sa tête vers le flanc ou la croupe de la muse guerrière.

Et je suis là, offert et faillible, juste devant toi. Viens.
©N.A.S.A.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité





MessageSujet: Re: 〄 Raise your flag. | Libre.   Mer 16 Avr - 19:02

Raise your flag.


Comme elle l'avait espéré, l'étalon à la robe de lune avait esquivé son coup, tout en légèreté et en douceur. Et déjà, il se jetait à nouveau sur elle, pensant peut-être qu'elle n'avait pas encore pensé à cette éventualité. Mais depuis ses plus jeunes heures, Blitz K. avait pris l'habitude de tout calculer, et peut-être était-ce là son meilleur atout dans ces joutes guerrières. Rares étaient ceux, en effet, à pouvoir se targuer de l'avoir surprise un jour. Mais l'heure en était à ce guerrier pâle mais brûlant. Que devait-elle faire désormais ? S'offrir pour mieux réagir, pour qu'il baisse la garde et se laisse prendre à son tour. Un sourire cruel glissa sur son visage, alors qu'elle ne bougea pas, laissant les puissantes mâchoires de l'animal se refermer sur son corps délicat.

Morsure. Puissant et vif, l'étalon déchira sa peau, des gouttes de sang perlant déjà sur sa robe de jais. Envahie de cette suave brûlure, la jeune jument se sentait vivante, prise ainsi dans le feu du combat, son cerveau distillant une décharge d'adrénaline à chacun de ses muscles et de ses organes. Oh, qu'il avait été cruel dans sa touche ! Mais elle n'en sentait pourtant la douleur, prise et emportée par l'endorphine qui la transcendait.

Vive à son tour, elle se referma sur le col de l'étalon, encore tendu et à portée de dents. Elle voulait l'attraper le plus fermement possible, pour ne plus le lâcher ensuite ...
©N.A.S.A.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité





MessageSujet: Re: 〄 Raise your flag. | Libre.   Lun 21 Avr - 12:25



Raise your Flag.





« Never let him destruct you. »

Les dents de l’étalon claquèrent, se refermant sur le corps délicat de la jument noire, saisissant sa peau de velours pour mieux la déchirer encore. Et quelle satisfaction que celle qui le fit frissonner, alors que son premier coup avait porté ses fruits ! Pourtant, le combat était loin d’être terminé, et il en avait pleinement conscience. Mais si Blitz brûlait de cette endomorphine folle qui se distillait en elle, l’étalon clair était lui aussi traversé par de puissantes décharges d’adrénaline. Et malgré cette joie sincère qui tenait son cœur battant, Corr avait comme l’impression que quelque chose clochait : vive et légère, il lui semblait que la jeune jument aurait pu, et avec une relative facilité, se soustraire à ses mâchoires, mais elle ne l’avait pas fait. Pourquoi ? Quels étaient ses plans ?

Avant même qu’il ne puisse chercher plus loin, il vit l’encolure puis la tête de la belle venir sur lui. Trop tard pour s’échapper désormais, il ne pouvait aller qu’au contact. Déjà, les dents blanches et tranchantes de la dame se refermaient sur son encolure, s’y accrochant fermement. Le grognement sourd de l’étalon fut rauque et puissant, alors qu’entravé de la guerrière il s’avançait vers elle, tirant davantage sur cette blessure qui s’ouvrait peu à peu, faisant suinter son sang si précieux et pur. Ainsi, les hostilités commençaient vraiment.

Et comme elle tenait son col, il étendit sa tête vers elle, cherchant de sa mâchoire encore son épaule ou, plus précieux encore, le devant de sa gorge, vulnérable et stratégique. Mais en même temps, il prit le pari de s’élever, poussant avec force sur ses postérieurs. La déchirure fut terrible, mais au moins, il parvint à se soustraire des dents de la dame, alors qu’il la dominait à présent, ne lui laissant que peu d’alternatives : soit elle s’élevait, se lançant dans un étrange corps à corps où chacun deviendrait dépendant de l’autre ; soit elle restait à terre, exposée à ses puissants sabots qui la menaceraient d’une seconde à l’autre.

Les cartes sont entre vos mains, dame.
©N.A.S.A.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité





MessageSujet: Re: 〄 Raise your flag. | Libre.   Dim 27 Avr - 17:25

Raise your flag.


Enfant terrible, la lueur qui brillait dans tes yeux était cruelle et rusée. Ton coup avait parfaitement fonctionné, et l'animal clair s'était laissé avoir par tes airs naïfs et doux. Pourtant, tu avais reconnu en lui une âme des plus guerrières : il savait dans quoi il venait de se lancer, et c'était sans crainte presque qu'il semblait s'aventurer dans ce terrain miné. Tes mâchoires étaient fermement accrochées à lui, et quand son sang se mit à suinter, il macula et tes lèvres et ta langue, goûtant de cette étrange saveur de fer qu'avait le sang. Mais fort et comme dopé à l'adrénaline, l'animal se déchirait avec toujours plus d'entrain, venant vers toi pour te défier, pour t'obliger à t'élever.

Folle et ardente, tu n'hésitas pas une seule seconde à tenir son pari et, légère, tu t'élevais déjà au-dessus de tes postérieurs, tes antérieurs cherchant les siens, pour vous stabiliser, vous qui ne formiez désormais plus qu'un. Le nez fermé sur ton poitrail, tu protégeais ta jugulaire, consciente pourtant qu'il te fallait mener cette offensive. Rapide, tu laissas ton nez sombre fondre sur lui, alors que puissante, tu tentais de percuter son poitrail de tes sabots tranchants et dur.

Je n'aie pas peur de ces danses. Mais sais-tu seulement les finir ou les gagner ?
©N.A.S.A.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: 〄 Raise your flag. | Libre.   

Revenir en haut Aller en bas
 

〄 Raise your flag. | Libre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Denmoriny :: Espace Hors Jeu ::  Bureau des Helpers  ::  Archives V1 ::  RP's d'Antan -