Partagez | 


 

 Liberté [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Adonis




Messages : 101
Inscription : 05/01/2015
Age : 25
Localisation : Normandie


Informations
Relations:
Bloc note:

MessageSujet: Liberté [Libre]   Mar 6 Jan - 18:38

Liberté, sentiment de ne pas ce sentir attaché, de ne pas avoir de craintes que l'ont vous crache dessus pour des choses que nous ne sommes pas vraiment coupable. Union interdite et pourtant cela a donné naissance à un petit être à la robe noir de charbon, Adonis...

J'étais dans mes pensées, depuis que je suis sortis de "l'ombre", je n'avais pas rencontré beaucoup de monde, enfin même depuis que je suis né d'ailleurs. Je n'ai pas beaucoup de connaissance vraiment, et à vrai dire on ne veut pas trop me connaitre, car le peu de poulain que je croisais me fuyais, je leur faisais peur et puis bon je ne suis pas très agréable par moment, et puis c'est pas plus mal je n'ai jamais aimé leur jeu de gamin...
J'ouvre enfin les yeux sur ce qui m'entoure, je me retrouve dans une forêt obscur envahit d'une brume épaisse, je ne m’étais même pas rendu compte où j'étais arrivé. C'est un endroit qui fait partie des Terres de l'air, il parait que ma mère faisait partie de ce royaume.

Je me stoppe soudainement, les oreilles plaqués contre mon crane je cru voir une ombre entre les arbres, une impression de ne pas être seul ici...
Je reprend ma marche prudemment aux aguets, prêt a bondir au cas où qu'un danger apparaisse.

_________________


Autre signature:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Danaé
Voltigeuse




Messages : 775
Inscription : 07/06/2012
Age : 103


Informations
Relations:
Bloc note:

MessageSujet: Re: Liberté [Libre]   Sam 17 Jan - 19:11


Mince alors, elle foutait quand même bien les jetons, cette forêt.

Danaé était à deux sabots de se pisser dessus. Des heures qu'elle déambulait à l'intérieur, sans trouver de lumière vers laquelle se diriger. L'écorce noirâtre des arbres, leur silhouette effrayante, la sensation de n'avoir rien à faire là, et cette terrible odeur d'humidité, tout ici la mettait mal à l'aise. C'était vraiment une forêt à la con. Décidément, le Royaume de l'Air était aussi attrayant que ses habitants. Hin hin.

Ces salopards.

Après tout, si l'Air et l'Eau étaient ennemis, il y avait bien une raison. Les fils du vent étaient, souvent, des êtres sombres et manipulateurs. C'était du moins de cette façon que Danaé les voyait, puisqu'elle n'en avait que rarement rencontré. Et, à chaque fois, ses rencontres avec ces êtres-là se déroulaient de l'exacte même manière. Ils parlaient, un peu. Et, quand ils se révélaient leur Royaume, l'atmosphère se refroidissait. L'un laissait échapper une parole et déplaisante parole, et l'autre, tout de suite, s'en insurgeait. Ils se tapaient dessus, et voilà.

Bon. Danaé faisait souvent preuve de mauvaise foi, c'est vrai. Et c'était souvent elle qui faisait déraper la conversation, vrai aussi. Ils n'étaient pas toujours si désagréables, encore vrai. Mais crotte. Des équidés du Royaume de l'Air. Leur ennemis. Elle allait pas les embrasser, tout de même.

Oh. Quelqu'un, là bas. Une silhouette noire, massive, qui semble l'avoir aperçue. A rien ne servait de rester seule maintenant, autant aller directement vers l'inconnu(e). Même s'il y avait toute les chances pour qu'il s'agisse d'un fils du Vent, puisqu'elle se trouvait sur leur Royaume.

Elle le rejoint, au pas, calme.

- Salutations, dit-elle simplement.

Autant embrayer de suite.

- Je n'ai rien à faire là. Je sais. Vous êtes chez vous, pas moi. Je veux bien sortir, là, maintenant, de suite. Mais j'ai perdu mon chemin. Sans votre aide, je ne pourrais pas quitter vos terres. Je ne reviendrait plus, je vous le promets.

Et blablabla.

Danaé le prenait sérieusement pour un des étalons du Royaume de l'Air, patrouillant sur son territoire. Et pourtant.


_________________


Danou :
 

De Del' ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adonis




Messages : 101
Inscription : 05/01/2015
Age : 25
Localisation : Normandie


Informations
Relations:
Bloc note:

MessageSujet: Re: Liberté [Libre]   Sam 17 Jan - 19:35

Non, je ne m'étais pas trompé, quelqu'un étais bien là je pouvais entendre sa démarche et le bruit de ses sabots. Je continue ma marche si il ou elle voulait me parler, et bien ils avaient qu'à ce déplacer...
Oui vous me direz que ce n'est pas très sociale de ma part, et alors je n'en ai que faire de vos opinions sur ma façon de faire...
Mes oreilles m'informent que l'individu vient en ma direction, et bien aujourd'hui est le jour où toi et moi allons ce rencontrer inconnu...
Je me stoppe, et découvre devant mes yeux une jument à la robe assez particulière, une belle originalité en tout cas, je la regarde de haut en bas avec mes pupilles de suie. De belle forme, très jolie. C'est la première jument que je rencontre a vrai dire. Sans compter celle qui m'avait recueillie, mais je ne la regarde pas du même œil...
Et la voici qui commence par me lancer une salutation, j'allais lui répondre mais la donzelle ne put retenir sa langue et ce mis à déblatérer une succession de mots...
Je ne pus m’empêcher d'éclater de rire, un rire rauque, j'avais envie de me rouler par terre... Je me calme et prend une bouffée d'air avant de lui répondre:

-Oh vous savez, la Nature n'appartiens à personnes je pense qu'elle n'est que maitresse d'elle même...

J'émis un petit sourire en coin avant de rajouter:

-Enchanté de vous croiser, je me nomme Adonis et n'ayez aucune crainte je n'appartiens pas à ce territoire... Mais je peux vous sortir d'ici...

Oui c'est vrai, je ne m'appartiens à aucun même si par le sang une partie de moi viens d'ici, je ne suis pas déclaré formellement de l'air, même si il parait que je pourrais en faire partie facilement, celle qui m'avais recueillis me disait que j'étais aussi arrogant qu'eux, mais que j'avais une certaine fidélité qui se dégageait en moi,mais mon côté Terre revenais vite au galop de part ma manipulation et mon intelligence...

_________________


Autre signature:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Danaé
Voltigeuse




Messages : 775
Inscription : 07/06/2012
Age : 103


Informations
Relations:
Bloc note:

MessageSujet: Re: Liberté [Libre]   Dim 18 Jan - 13:56


L'étalon corbeau se mit à rire. Rire, oui, simplement. Le comique de la scène échappant totalement à la rouanne, victime d'un quiproquo, elle ne put qu'hausser l'arcade sourcilière, perplexe. Elle ne comprenait pas. Depuis quand les fils du Vent était aussi peu hostiles ? A l'habitude, elle se serait sûrement faite rembarrer à grands coups de sabot dans le museau. Désormais calmé, l'inconnu répondit :

- Oh vous savez, la Nature n'appartiens à personnes je pense qu'elle n'est que maîtresse d'elle même ...

Un sourire, franc, qui ne laissait aucun doute sur la véracité de ses paroles. Il n'y avait aucune ironie dans ses mots, il avait exprimé un point de vue qui était réellement le sien. Un point de vue que Danaé apprécia beaucoup.

- Enchanté de vous croiser, je me nomme Adonis et n'ayez aucune crainte je n'appartiens pas à ce territoire ... Mais je peux vous sortir d'ici ...

Le fameux Adonis n'était pas seulement poli, il était aussi particulièrement plaisant. Sa façon de penser était tout à fait nouvelle par rapport à l'esprit conservateur de beaucoup d'équidés, pour lesquels le respect des frontières étaient nécessaires. Règle que Danaé aurait certainement fait respecter avec froideur si la situation avait été inverse, et qu'ils s'étaient trouvés sur les terres du Royaume de l'Eau. Mais ils n'étaient pas sur le Royaume de l'Eau. Et il n'était pas Danaé.

Il avait sous-entendu ne pas être de ce Royaume. Mais alors ... d'où venait-il ? Polie, la rouanne ne s'aventura pas sur ce terrain. Après tout, ils étaient tous deux,des fraudeurs se baladant en territoire adverse. Il fallait se serrer les coudes, sans distinction d'origine. Et puis, de toute manière, il n'était pas un fils du Vent. N'était-ce pas le plus important ? Tant qu'elle n'avait aucun rapprochement avec une de ces raclures, tout allait bien.

- Ravie de faire votre connaissance, Adonis. Je m'appelle Danaé, je ne suis, comme vous avez put le remarquer, pas d'ici.

Elle lui sourit, à son tour, tout en se courbant, très légèrement.

- Mais maintenant que nous y sommes, pourquoi ne pas rester un peu ?Vous pourriez me reconduire plus tard. Je meurs d'envie d'explorer cette forêt.

Maintenant qu'ils étaient deux. Seule, elle n'aurait pas voulu y rester deux secondes de plus.

- Ce sera notre petit secret.

Elle prit le pas, et dépassa l'étalon. Un champignon ocre se trouvait sur sa route, et elle l'écrasa du bout du sabot. C'était si bon, de braver l'interdit. Au diable les frontières.

_________________


Danou :
 

De Del' ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adonis




Messages : 101
Inscription : 05/01/2015
Age : 25
Localisation : Normandie


Informations
Relations:
Bloc note:

MessageSujet: Re: Liberté [Libre]   Lun 19 Jan - 15:51

La jument semble un peu surprise de m'entendre rire, elle a du vraiment croire que je faisais partie de ce royaume, et bien non... Enfin a moitié ...
Elle s'appelait donc Danae, joli nom qui lui va à merveille a vrai dire, mais ce n'était pas le moment pour draguer Adonis, il fallait que j'en apprenne plus encore sur les habitants des royaumes, et sur leurs différents avis qu'il pourrait avoir sur notre existence, mon existence. Pour savoir comment, nous les "sangs-mêlés" pouvons faire notre place ici, c'était mon but principal... Et ça par n'importe quels moyens....
J'écoute attentivement la jument, elle à l'air de s'en foutre royalement de n'être pas sur son royaume, mais est ce que si l'inverse ce passerait ce serait pareil là étais toute a questions, car cela va toujours dans le même sens ici, tout le monde s'en fiche d'aller sur le territoire des autres mais quand un intrus rentre dans le leurs c'est le drame... Je ne comprendrais jamais cette façon de voir....

La jument rouanne me dépassa d'un pas actif, et écrasa un champignon en passant, pauvre champignon il n'avait rien demandé... Son comportement me plaisait, je pris donc le trot et la rattrapa et lui donna un petit coup d'épaule avant de rajouter:

-Et bien soit... Si vous le désirez, et bien examinons de plus prêt cette forêt lugubre...


Oui c’était bien le mot, une atmosphère étrange plané dans ce lieu, et bizarrement je me sentais toujours oppressé ici, surveillé... Pourquoi je ne sais pas... Peut être est ce un de mes parents qui m'observe? Non suis -je bête c'est impossible...
Je m'écarta de la demoiselle, et m'enfonçant a son extérieur dans la forêt et dans la brume plus épaisse à cet endroit. Je me stoppa, et arrêta de respiré, en apnée, j'étais prêt à bondir pour lui faire peur... Voir si elle est plus froussarde que courageuse ?
Au bout de quelques secondes j’apparus dans son dos et lui pinça la croupe " amicalement", en laissant échapper un :

-Bouh !

_________________


Autre signature:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Danaé
Voltigeuse




Messages : 775
Inscription : 07/06/2012
Age : 103


Informations
Relations:
Bloc note:

MessageSujet: Re: Liberté [Libre]   Mer 28 Jan - 16:36

Adonis eut tôt fait de la rattraper au petit trot. Joueur, il lança :

-Et bien soit... Si vous le désirez, et bien examinons de plus prêt cette forêt lugubre...


La rouanne hocha la tête, satisfaite de voir que l'étalon avait lui aussi quelques envies d'aventures en terrain étranger. Ce serait instructif, et distrayant tout à la fois. On pouvait en apprendre beaucoup sur les habitants d'un Royaume en voguant sur leurs terres.

Après quelques minutes de marche, Danaé n'entendait plus le pas de son compagnon d'excursion. Il était drôlement silencieux. Ou bien il s'était éclipsé. Elle ne se retourna même pas pour vérifier. S'il c'était une petite fiotte qui avait préféré rentrer plutôt qu'explorer, tant pis pour lui. La rouanne se trompait bien sûr, mais impossible, pour l'heure, de le savoir.

Quelque chose lui pinça la croupe et, surprise, elle donna plusieurs ruades en arrière. Quel était donc l'animal qui avait osé ? Elle se retourna, le visage froid et le regard dur.

Adonis. L'effronté.

- Un peu de tenue Adonis. Il ne faudrait pas que nous nous fassions repérer. N'oubliez pas que nous ne sommes pas censés nous trouver ici.


L'inconnu était amusant. Mais bien trop téméraire, et pas assez discipliné. Le non respect des frontières est plus qu'une simple activité. Un véritable art de vivre. Il fallait y goûter avec prudence.

Soudain, le vent tourna brusquement. Alors qu'il venait du nord, voilà qu'il provenait maintenant du Sud, son exact contraire. Étrange, très étrange. Le Royaume de l'Air était, décidément, d'un mystère extrême.

Et, soudain, une minuscule petite tornade, là, juste devant eux. Elle tournoya, quelques secondes à peine, avant de disparaître. ... Que se passait-il ?

_________________


Danou :
 

De Del' ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cockoo




Messages : 16
Inscription : 20/01/2015


Informations
Relations:
Bloc note:

MessageSujet: Re: Liberté [Libre]   Mer 28 Jan - 16:37


Cockoo bouillonnait. Cockoo explosait.

Ils étaient là, tous deux, à jouer comme des amoureux. Impunément. Sur son royaume. Son royaume. Eux qui venaient d’ailleurs, eux qui perpétraient la mauvaise réputation de l’Air. Les mauvaises langues. Mais tout ça, c’était fini. Tout ça, ils le prendraient dans la gueule. En pleine face. Ils s’étoufferaient même. Ils étoufferaient. Tous les deux. Tous. Tous jusqu’au dernier. Bafouer, voilà ce qu’ils savaient faire de mieux, les autres royaumes. Voilà tout ce qu’ils savaient faire. Et eux deux, ils bravaient les interdits. Ils se moquaient de l’Air, à tel point qu’ils entraient se promener tranquillement sur le royaume des vents. Comme s’il leur appartenait. Comme s’il n’était qu’une de leur possession et que les équidés de l’Air ne pouvaient pas s’en prendre à eux. Si elle s’en prenait à eux, oui, elle irait dans leur sens. Elle donnerait un sens à leurs paroles. Toutes celles qui avaient bercé son enfance, toutes celles qui avaient honteusement rabaissé des générations et des générations. On crachait sur leur passage, on les fuyait sans relâche. Pourquoi ? Pour quelles raisons ? Ils n’étaient pourtant pas foncièrement mauvais. Ils n’étaient pourtant pas différents. Et pourtant, et pourtant… Les autres royaumes n’avaient jamais eu de cesse de les penser responsables de toutes les catastrophes survenues sur Denmoriny. De l’apparition de la Fissure, à un meurtre, une simple altercation. Un événement criminel ? De l’Air surement. Et c’était faux. Tout était faux. Mais ils étaient tous aveugles. Ils ne voulaient pas réfléchir. Ils avaient peur de la réalité : ils étaient aussi coupables que nous, aussi mauvais et noirs que nous. Mais ils refusaient d’y croire, et même d’y penser. Il leur fallait un bouc-émissaire, et il avait été choisi depuis des décennies : le royaume de l’air essuierait les fautes de tout le monde.

Et bien, si c’était ce qu’ils désiraient…

La jument, brune, observait d’un regard perçant les deux équidés présents dans les bois. Dans l’ombre, camouflée dans les buissons, ils n’avaient encore pas remarqué sa présence. Le vent ne pouvait pas leur apporter son odeur. Jamais il ne la trahirait. Ils jouaient, innocemment, inconscients de ce qui se tramait autour d’eux, de la haine viscérale qui allait s’abattre sur eux. Une petite tornade se forma devant la jument rouanne. Cockoo ne bougeait plus. Cockoo respirait à peine.
Ceci était un avertissement.

Une chance de fuir, qu’elle leur offrait ? Pas le moins du monde.
Ceci était l’avertissement de la venue d’un ouragan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adonis




Messages : 101
Inscription : 05/01/2015
Age : 25
Localisation : Normandie


Informations
Relations:
Bloc note:

MessageSujet: Re: Liberté [Libre]   Mer 28 Jan - 16:57

Un petit sourire au coin de mes lèvres  s'affiche, elle avait répondu à la morsure par de puissante ruades. Elle est vive c'est bien, car si quelqu'un de l'Air venait à apparaitre et qu'il était de moyenne humeur et bien il lui faudra surement de la vivacité. Je lui répond donc calmement pendant que le vent s'élever avec intensité.

-Oui excusez mon comportement enfantin un instant, mais il faut profiter de la vie à chaque instant, on ne sait pas ce qu'elle va nous promettre demain... Et au moins je vois que vous savez vous défendre au cas où

Soudainement devant nous ce dresse une petite tornade, qui disparu en quelques secondes.  Mes oreilles ce plaquèrent contre mon cranes, et mes pupilles s'assombrirent. Quelqu'un étais ici. J'en suis sur et certain.

-Et bien chère Danae, on nous observe, et ce ne peux être que quelqu'un du vent pour créer ainsi cette mini tornade devant nous... Restons sur nos gardes...

Je me détourne me retrouvant dos à elle pour qu'on puisse voir tout autour de nous.
Je ferme les yeux quelques secondes pour les rouvrir instantanément, créant aussi une mini tornade devant moi, je la fis danser devant moi. Droite, gauche... Zigzagant, un vrai ballet.
Puis je parle d'une voix forte et quelque peu rauque:

-A qui avons-nous l'honneur?

Je scrute encore et encore, mais je ne vois rien à cause de l'obscurité. Et le vent ne nous donné pas beaucoup d'information.

_________________


Autre signature:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Danaé
Voltigeuse




Messages : 775
Inscription : 07/06/2012
Age : 103


Informations
Relations:
Bloc note:

MessageSujet: Re: Liberté [Libre]   Dim 1 Fév - 14:42



- Et bien chère Danae, on nous observe, et ce ne peux être que quelqu'un du vent pour créer ainsi cette mini tornade devant nous... Restons sur nos gardes... lança Adonis.

Il se retourna, et les informations envoyées par les oreilles de la rouanne était quelque peu déroutantes. Elle se retourna, et constata qu'une autre tornade été née. Mais contrôlée, cette fois-ci, par l'étrange étalon, lui qui avait dit ne pas être d'ici. Mais alors ... un bâtard ?

- A qui avons-nous l'honneur? questionne-t-il.

Danaé rageait, secrètement, d'avoir été repérée. C'était sa faute à lui. Elle est était persuadée. S'il ne l'avait pas pincée, elle n'aurait pas fait tout ce chahut, et personne n'aurait sût que des étrangers sillonnaient la Forêt des Ombres. Rha, ils allaient avoir des problèmes. Elle murmura au noiraud :

- Partons. Les fils du Vent sont trop couards pour montrer le bout de leur museau. N'espérez pas que notre ami daigne se dévoiler.

Elle fit un petit saut sur le coté, et partit au petit trot, avant de se souvenir qu'elle ne connaissait pas le chemin, mais qu'Adonis, oui.

- Passez donc devant.


_________________


Danou :
 

De Del' ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cockoo




Messages : 16
Inscription : 20/01/2015


Informations
Relations:
Bloc note:

MessageSujet: Re: Liberté [Libre]   Mer 4 Fév - 16:17

Mais loin d'elle l'idée de rester cachée. Cockoo est une guerrière, une battante. Elle se battrait jusqu'à son dernier souffle, et morte, mordrait encore son adversaire.
Cependant, le doute s'installe durant quelques secondes. L'étalon noir venait de créer une petite tornade juste devant lui... Pourtant, il ne portait pas l'odeur caractéristique du royaume de l'air sur lui. Alors, qui était-il ? Serait-ce un de ces bâtards dont on parlait tant ? Il était un frère, même s'ils n'étaient pas du même sang. Cockoo ne le toucherait pas.

Par contre, la jument...
La brune sortit de fourrés et fonça droit sur la rouanne. Elle s'arrêta à quelques mètres, en balançant une forte bourrasque, provoquée par le mouvement de son corps ample et musclé. Cockoo frappa le sol quatre fois, suite à cela. Le premier coup, une pression de l'air fut suffisante pour faire exploser un morceau d'écorce d'un arbre, au dessus de la tête de l'autre jument. Le deuxième coup, elle fit éclater une motte de terre aux pieds de la rouanne. Le troisième et le quatrième étaient tous deux dirigés à la base d'une branche assez haute, qui surplombait la rouanne. La branche craqua, mais ne tomba pas sous les coups de Cockoo.
La physique fit le reste. Irrésistiblement attirée vers le sol, doucement, la branche se détacha de l'arbre, laissant cependant assez de temps à la jument pour changer de position et fuir.

La brune releva la tête, provocante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adonis




Messages : 101
Inscription : 05/01/2015
Age : 25
Localisation : Normandie


Informations
Relations:
Bloc note:

MessageSujet: Re: Liberté [Libre]   Mer 4 Fév - 17:56

Je jeta un coup d’œil à la rouanne et ne semblait pas très à l'aise dis donc, je ne vois pas pourquoi je partirais. Je suis libre d'aller où je veux... J'avais écouté ce qu'elle disait d'une oreille et fis disparaitre la mini tornade qui s'évapora dans l'air, j'eus juste le temps de rajouter :

-Non, je ne bougerais pas. Danaé... Si vous ne vous sentez pas en sécurité ici, vous n'avez qu'à suivre le nord et vous sortirez de la fô...

Quand soudainement je n'eus pas le temps de finir ma phrase que l'inconnue du vent sortie de sa cachette fonçant droit sur la jument à mes côtés, m'ignorant, et bien on dirait que ma petite tornade avait fait son effet. Une vague d'air vint claquer contre nous, enfin surtout contre la jument rouanne.
Je fixa la jument baie qui frappa quatre fois de suite le sol, avec les différentes actions avec. Écorces et terres virevoltante en tout sens. Et pour finir la force de l'air fissura une branche qui par Dame Nature ce détacha de l'arbre qui la portait et tomba tranquillement en direction de ma compagne de voyage; Mais l'esquive serait tellement facile pour elle à ce moment là.
J'aurais très bien pu avec mon pouvoir de la Terre renvoyer cette motte à sa place, où bien repousser la chute de la branche grâce au vent Mais je n'en fis rien. Il fallait que j'observe, je pouvais vois les capacités des deux individue et surtout leurs point de vue. Faire une pierre, deux coup.
Et on va dire qu'il fallait que j'évite de faire trop d'ennemis, car sinon les bâtards serait encore plus mal vu. Donc si on peut limiter les dégât. Mais là ce ne sera pas facile dans cette circonstance, les deux demoiselles sont de territoire rivaux.
Alors je décide de dire calmement:

-Mesdemoiselles, un peu de tenue voyons pourquoi tant de haine dans ce monde.

Un petit sourire en coin ce dirigea vers l'inconnue baie. Puis je rajouta en direction de Danaé:

-Vous avez vu, elle est apparue quand même... Mais je pense que vous n'êtes pas la bienvenue comme vous le pensiez il y a plusieurs minutes auparavant. Vous devriez suivre mon conseil de tout à l'heure.



_________________


Autre signature:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adonis




Messages : 101
Inscription : 05/01/2015
Age : 25
Localisation : Normandie


Informations
Relations:
Bloc note:

MessageSujet: Re: Liberté [Libre]   Mar 24 Fév - 15:49

Upinou Danae :chouw:

_________________


Autre signature:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Danaé
Voltigeuse




Messages : 775
Inscription : 07/06/2012
Age : 103


Informations
Relations:
Bloc note:

MessageSujet: Re: Liberté [Libre]   Sam 7 Mar - 19:18


Adonis n'avait pas l'air d'avoir envie de s'éclipser. Mais il ne la laissa pas dans l'embarras pour autant, et lui indiqua le chemin à emprunter :

- Non, je ne bougerais pas. Danaé... Si vous ne vous sentez pas en sécurité ici, vous n'avez qu'à suivre le nord et vous sortirez de la fo... questionne-t-il.

Une brunette (et plutôt bien gaulée, la bougresse) avait surgi des fourrés et avait coupé la tirade d'Adonis. Sûrement piquée au vive par leur intrusion et par la remarque de la rouanne, qui l'avait qualifiée de trouillarde, la jument paraissait remontée. Elle envoya une puissante bourrasque qui vint s'écraser contre le poitrail de la rouanne, interloquée. Le caprice de la fille du Vent avait mis en bataille son petit toupet délicat, mais la belle ne s'en offusqua par pour autant. Elle voulut l'ignorer et reprendre son chemin - ou plutôt, sa fuite - mais l'inconnue avait décidé de continuer sa démonstration. Un bout d'écorce tomba du ciel, une taupinière éclata et une branche craqua. Danaé esquiva de justesse : un rameau lui frôla la cuisse. Quelques millisecondes de retard auraient transformé la caresse en griffure. Autant dire que ça s'était joué à deux poils d'oreilles.

Adonis, en bon mâle qu'il était (les disputes féminines n'étant jamais leur fort), tenta de calmer le jeu avec une petite phrase sacrément cliché.

- Mesdemoiselles, un peu de tenue voyons pourquoi tant de haine dans ce monde.

Aimez-vous les uns les autres et tout. Peace. Typique d'un pacifiste ça. Danaé leva les yeux au ciel, excédée. Sa fierté avait été piétinée tout de même ! L'autre jument la lui avait arraché, l'avait jeté au sol, et avait sautillé dessus en sifflotant. Fallait-il laisser passer tout cela ?

- Vous avez vu, elle est apparue quand même... Mais je pense que vous n'êtes pas la bienvenue comme vous le pensiez il y a plusieurs minutes auparavant. Vous devriez suivre mon conseil de tout à l'heure.

L'intervention du frison lui fit toutefois prendre du recul. Oui, il valait mieux partir. Mais pas sans un final digne de la rouanne.

Qu'avait dit l'étalon déjà ? Ah oui, le Nord. Elle adressa à son tour à l'inconnue un sourire provocateur, et elle fit un petit saut avant de plonger dans le galop. Direction plein Sud.

- Allez, viens me chercher, pouffiasse !

Elle rit, heureuse et animé d'une force inconnue, et accéléra autant qu'elle le pouvait.

_________________


Danou :
 

De Del' ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cockoo




Messages : 16
Inscription : 20/01/2015


Informations
Relations:
Bloc note:

MessageSujet: Re: Liberté [Libre]   Mer 11 Mar - 11:35

La rouanne semblait sûre d'elle, et prétentieuse. Au lieu de prendre le direction du nord, qui l'aurait mené hors des frontières du royaume de l'air, elle décida de galoper plein sud, s'enfonçant ainsi dans la forêt. Elle pensait bien faire, surement. Elle pensait qu'elle s'en sortirait, parce qu'elle faisait la fière, et qu'elle défiait la brune, provocante. Mais elle oubliait qu'elle n'était pas chez elle.

Cockoo connaissait par coeur chaque arbre, chaque branche, chaque racine qui dépassait de la terre humide. Ce qui voulait dire, en d'autres termes, que Cockoo connaissait absolument tous les recoins permettant des embuscades, des tornades, des coups de vent rasants, là où ne lame fine, meurtrière, pourrait se faufiler entre les arbres et siffler aux oreilles une mort certaine.
La rouanne ne savait décidément pas dans quoi elle se fourrait.

Jetant un bref coup d'oeil à l'étalon, se promettant de le retrouver et de s'en faire un frère d'armes, Cockoo prit le galop à la poursuite de la jument étrangère à son pays, bien décidée à lui faire goûter à toutes ces sales rumeurs qu'elle et son peuple avaient fait couler depuis s longtemps au sujet des membres de l'air.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Liberté [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Liberté [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un Vent de Liberté [Libre]
» Liberté! Enfin! [Libre]
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Obama en chute libre ...
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Denmoriny :: Royaume de l'Air ::  Forêt des ombres -